2013: Berlusconi su Libia, Gheddafi era amato dal suo popolo

Berlusconi su Libia:
“Gheddafi era amato dal suo popolo” (ita/fra). 30/1/2013

1e47d091b592f49b58721c301719c136_XL
ROMA (RADIO ITALIA IRIB) – Dichiarazioni sconcertanti di Silvio Berlusconi sulla Libia che confermano che fu la Francia e soprattutto il presidente Sarkozy a scatenare la guerra in Libia.
Secondo i media italiani, raccontando la verità sulla Libia a distanza di mesi dal crollo del regime di Gheddafi e dall’assassinio del rais, Berlusconi ha spiegato: “Non era primavera araba, non era una rivoluzione della gente, Gheddafi era amato dal suo popolo”, perché mancava la libertà ma il popolo aveva il pane e la casa gratis. E’ stata ”una decisione del governo francese di andare a intromettersi in una disputa interna, fatta passare come una rivoluzione”. “Sarkozy ce l’aveva con me – ha raccontato Berlusconi – perché, andato in Libia, vedendo tutti quei grandi manifesti trenta metri per quindici, con Gheddafi che mi abbracciava e diceva il giorno della vendetta trasformato nel giorno dell’amicizia, è tornato a casa e ha detto ai suoi: l’Italia, Berlusconi ci ha fregato tutto il gas e il petrolio libico”.

Le dichiarazioni di Berlusconi confermano rapporti di intelligence diffusi negli ultimi mesi ed anche le dichiarazioni di fonti vicine all’ex presidente francese che spiegano che Sarkozy aveva ricevuto soldi per la sua campagna elettorale da Gheddafi e che decise di eliminarlo perchè “sapeva troppo su di lui”. Secondo alcuni resoconti furono proprio le forze speciali francesi ad assassinare Muammar Gheddafi.

*
FRA: Emarrakech Agence de Presse

Berlusconi : La chute de Kadhafi n’était pas une révolution, mais un complot français ~ Berlusconi su Libia: Gheddafi era amato dal suo popolo ~ (+Video italiano)

berlusca-codardo

*

*

Berlusconi :
“La chute de Kadhafi n’était pas une révolution, mais un complot français”

A une agence de presse italienne, a donné entretien, l’ex président du conseil italien, Sylvio Berlusconi, évoquant la guerre en Lybie, qui fit mort, Mouamar Kadhafi, et à laquelle avait pris part l’Italie sous lui, avec aviation, marine et bases aériennes.
A cette guerre, Berlusconi a refusé le qualificatif de révolution : «Ca n’a jamais été une révolution, mais bel et bien un complot européen».
Son instigateur, Berlusconi nomme un pays et un homme, «La France et son président d’alors Nicolas Sarkozy».
«Ils ont tout provoqué» a accusé Berlusconi, selon ce qu’a rapporté le journal londonien Al Quds Al Arabi.
Du voyage à Benghazi du philosophe franco-israélien Bernard Henry Levy, jusqu’à son très dramaturgique appel d’aide adressé à Nicolas Sarkozy alors président, Berlusconi, en dit qu’il s’ait agit de mise en scène.
«Les avions français ont attaqué la Libye bien avant la décision du conseil de sécurité de l’ONU» souligne t il, expliquant que l’objectif pour la France, talonnée aussitôt par la Grande Bretagne, était prioritairement de détruire les équipements et infrastructures de la Lybie, en plus de tuer Kadhafi.
Il ajouta que les deux pays européens voulaient, pour lutter contre la crise économique chez eux, faire refaire par leurs entreprises, les infrastructures de la Libye , après leur destruction, en se faisant payer avec l’argent de son pétrole.
A rappeler que grande fut la proximité entre Berlusconi et Kadhafi, jusqu’à ce que le premier, ne se retourne contre le deuxième et ne participe à son terrassement.
Annunci

Un pensiero riguardo “2013: Berlusconi su Libia, Gheddafi era amato dal suo popolo

  1. Dans l’affaire qui le concerne, Sarkozy coupable ou non ? C’est à la justice de trancher. Mais pour ce site, vous trouverez dans 15 ANS DE MAFIA trois faits révélés concernant Sarkozy: quand il est devenu Président et sous mandat: 1) il y a eu panique chez certains officiers du renseignement 2) Dans l’affaire des menaces contre lui (affaire du corbeau de l’Hérault), nous trouvons la trace de la mafia corse (personne et aucun média ne l’a relevé). Un ancien gendarme a été mis en garde à vue. Son épouse était la comptable d’un réseau de mafieux, impliqué dans des affaires de pédophilie et autres trafics. C’est le seul mis en garde à vue dont le nom n’a jamais été divulgué par la presse pourtant bien informée. 3) Dès son arrivée à la Présidence de la République, des ONG mafieuses ont disparu en Asie du Sud-est. 4) dans le livre « la mafia française, ses méthodes et ses réseaux » (en téléchargement gratuit sur internet), repris dans « 15 ANS DE MAFIA », un journal communiste a un lien avec le réseau mafieux du Cambodge (héritiers de la French Connexion qui se sont réinstallés dans ce pays en 1993)….et bien d’autres informations brûlantes…très brûlantes. Le livre est sorti en avril 2017. Aucune plainte n’a été déposée pour diffamation ou autre prétexte.

    Liked by 1 persona

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

w

Connessione a %s...